accueil

on est partis


Accueil du site > Carnets de voyage > Thaïlande > Des temples partout

Des temples partout

Vendredi 29 Decembre, Sukhotai

vendredi 29 décembre 2006, par Laure


Ce n’est pas encore ce matin que nous allons faire la grasse matinee puisque tous les guides touristiques s’accordent pour conseiller une visite du site de Sukhotai tot le matin, afin d’eviter la foule et la chaleur. Malgre notre reveil matinal, nous ne sommes tout a fait efficaces, le temps de petit dejeuner et de heler un songthew pour nous conduire jusqu’a la ville historique, a une vingtaine de kilometres de la, il est deja plus de 10 heures. Nous louons rapidement des velos, indispensables vu la taille du site, et partons a l’assaut de cette ancienne capitale royale. Bien avant l’essor de Bangkok, en plein moyen age europeen, Sukhotai abritait une ville importante, ornee de multiples temples dont les vestiges ont ete conserves malgre la chute du royaume.

Nous commencons sagement par le plus grand temple, le Wat Mahathat et sommes tout de suite impressionnes. Alors que je m’attendais a des ruines pas forcement palpitantes, le site me frappe immediatement par sa grandeur et sa beaute. Les temples et statues sont tres bien conserves et nous n’avons aucun mal a nous figurer la splendeur de la capitale d’alors. D’enormes statues de Bouddha en pierre, au visage souriant et calme, prennent le frais sous de grands arbres. Un peu plus loin, des colonnades gigantesques donnent une idee de ce qu’etait le temple principal. Partout, nous admirons la finesse des sculptures et leur grace. Nous avons la chance d’avoir pour l’instant le site pour nous tous seuls et c’est vraiment agreable de pouvoir s’y promener ainsi. Le temple est entoure de douves qui ajoutent au calme et a la beaute de l’endroit.

Nous continuons notre promenade a velo a travers le site, pour l’instant il ne fait pas trop chaud et nous apprecions notre moyen de transport. Nous marquons une pause le long du joli lac dont les eaux calmes sont parsemees de lotus roses vifs. Nous franchissons un mignon petit pont pour acceder a l’ile situee en son centre qui offre une belle vue sur les temples. Nous resterions bien la des heures, dans le calme absolu a profiter du reflet de ces pierres millenaires dans l’eau du lac. Un peu plus loin, nous decouvrons nos premiers bouddhas en marche, c’est a dire des statues de Bouddha qui n’est pas represente assis ou couche, comme c’est le plus souvent le cas, mais debout et en mouvement. Encore une fois, la grace et la finesse de ces statues m’impressionnent : on a vraiment l’impression que ce Bouddha de pierre est vivant et va s’eloigner de son socle d’un moment a l’autre.

Le site recele encore bien d’autres merveilles. Ainsi, nous sommes soudain teleportes a quelques centaines de kilometres de la, en plein Cambodge, avec un temple au style typiquement khmer, ressemblant a ce que l’on peut voir a Angkor. Bizarrement, ces sortes de pain de sucre de pierre surcharges de motifs me touchent beaucoup moins que leurs voisins thais. Nous croisons aussi un troupeau d’elephants transforme en frise sur tout le pourtour d’un temple, des vestiges de temples plus anciens partiellement ruines et un Bouddha geant de 11 metres. Ce dernier semble trop gros pour le batiment qui l’abrite et nous nous tordons le cou pour essayer de le voir en entier. Le Wat Phra Pai Luang nous donne le secret de la construction des statues de l’epoque. Les Bouddhas en marche qu’il abrite ont ete ruines par les siecles et seules subsistent des silhouettes de briques collees aux murs du temple. J’ai l’impression de contempler d’etranges personnages de bande dessinee ou de voir la maquette d’un decor de cinema. En fait, ce sont les restes des anciennes statues, realisees en briques et simplement recouvertes d’un enduit qui leur donne leur apparence habituelle. Ces ruines majestueuses nous auront finalement occupes toute la journee et nous sommes bien contents d’avoir prevu de dormir deux nuits a Sukhotai au lieu d’y passer en coup de vent comme le font la plupart des touristes.

Jour précédent : Un train bien propre Sommaire : Thaïlande Jour suivant : Notre pire journee de voyage

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP