accueil

on est partis


Coin coin

Dimanche 28 Janvier, Noumea

dimanche 28 janvier 2007, par Laure


Apres une grasse matinee bien meritee, nous nous fondons dans la routine du dimanche des habitants de Noumea. Tout d’abord, nous allons au marche faire quelques courses pour le pique nique du midi. Nous esperons trouver des prix plus raisonnables qu’au supermarche mais c’est rate : le kilo de bananes est toujours vendu au prix des cerises en hiver chez nous ! C’est incroyable que sur une ile tropicale ou tout doit pousser sans peine il soit impossible de trouver des fruits ou legumes du pays a des prix raisonnables. Munis d’un pique nique, nous partons ensuite jusqu’a l’embarcadere des bateaux taxis pour les ilots. Peints aux couleurs jaunes rutilantes des taxis new yorkais, ces droles de transports en commun font l’aller retour jusqu’aux ilots du lagon a quelques encablures de Noumea. Nous choisissons l’Ile aux Canards, petit bout de caillou qui a l’avantage d’etre une reserve maritime, abritant un des plus beaux coins de snorkelling que j’aie jamais teste.

Je retrouve la aussi avec plaisir mon ile favorite, avec la seule difference que nous sommes maintenant en plein ete et qu’elle n’a rien a voir avec ce que j’en connaissais l’hiver. Le bateau taxi fait des allers retours incessants pour trimballer des cargaisons de passagers jusqu’a l’ile et nous avons du mal a trouver un transat libre ou poser nos affaires. J’avais du mal a croire que les caledoniens ne se baignent pas en hiver, trouvant l’eau trop froide mais ce n’est apparemment pas une legende vu comme l’ile etait calme a cette epoque. Heureusement, l’ete a aussi un avantage, le soleil qui brille sans limite sur le lagon, offrant de superbes reflets turquoises et bleu marine que je n’avais pas eu l’occasion de contempler. Nous passons une journee tranquille a profiter de ce cadre agreable tout en essayant d’eviter le soleil qui tape dur. De toute maniere, le spectacle le plus interessant est sous l’eau ou les poissons sont toujours aussi abondants. A peine a t-on mis les pieds dans l’eau que les poissons affluent, visibles a l’oeil nu tellement l’eau est claire. Sous l’eau c’est un ballet d’especes de toutes sortes et aussi de magnifiques coraux aux couleurs eclatantes, un vrai bonheur. Quand je repense aux fonds sous marins deserts et aux coraux morts de Koh Tao, je comprends pourquoi la Nouvelle Caledonie possede "le plus beau lagon du monde" (bon d’accord c’est aussi le plus grand).

Nous rentrons en nous disant que les habitants de Noumea ont quand meme bien de la chance d’habiter dans un endroit pareil. Si la routine quotidienne consiste a aller faire un petit plouf sur la (superbe) plage le soir apres le travail avant de profiter du week end pour se rendre a des endroits paradisiaques comme les ilots, la vie doit etre plutot agreable. En tous cas, nous sommes bien contents de partager un peu de ce paradis pendant quelques jours et continuons notre stage "reacclimatation a la vie francaise" par un diner de galettes bretonnes avant d’aller au cinema. Fini les films en VO sous titres en malais et chinois, nous profitons en toute impunite d’une comedie francaise sans pretention mais tres drole, "Prete moi ta main". Comme d’habitude, les cinemas de Noumea ont plusieurs mois de retard dans la programmation, passant les films du trimestre precedent mais pour une fois cela ne nous gene pas, ca fait tellement longtemps que nous ne sommes pas alles au cinema que nous ne ferons pas la difference ! Nous sommes bien contents de cette journee detente totale mais aussi heureux de partir demain pour le Vanuatu. La Nouvelle Caledonie c’est tres beau mais un peu trop francais et le depaysement habituel commence a nous manquer. Cela fait maintenant plus de six mois que l’on voyage mais apparemment nous ne sommes pas encore prets a rentrer en France.

1 Message

  • Coin coin

    31 mars 2007 18:21, par gwen -
    Nous aussi , nous sommes allés à l’ile aux canards. C’était en semaine et c’était désert... Côté snorkling, je crois que le plus beau coin qu’on ait vu, c’était à l’ile des pins en Nouvelle Calédonie. L’arrivée sur la baie, c’est le paradis sur terre. (nuit en caravane pour limiter les frais, et repas de nouilles déshydratées... Mais, cela valait le coup, c’est sûr)
Jour précédent : L’eblouissement de Noumea Sommaire : Nouvelle Calédonie Jour suivant : Retour en France ?

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP