accueil

on est partis


On sort de la baie

Mardi 27 Fevrier, Sydney

mardi 27 février 2007, par Laure


Armes du pique nique prepare un peu plus tot, nous partons pour le centre ville et prenons le ferry direction Watson’s Bay. Nous n’avons toujours pas de guide de Sydney (nous nous sommes dits que cela ne valait pas le coup d’en acheter un pour si peu de temps) et avons choisi cette promenade un peu au hasard. Nous avions surtout envie de profiter du ferry pour explorer la si jolie baie de Sydney et avons lu dans une brochure touristique que des balades a pied etaient possibles autour de Watson’s Bay, nous verrons bien. La promenade en bateau est tres agreable, nous longeons une fois de plus les jolies maisons avec vue mer de la baie, parcourant ses innombrables meandres au gre du trajet du ferry. Le site sur lequel est bati Sydney est vraiment impressionnant, offrant a cette ville un environnement de toute beaute.

Nous avons la surprise en arrivant a destination de decouvrir un adorable petit port, borde d’une petite plage ou s’alignent de jolies maisons de bois peint. Une fois de plus, apres un court trajet d’a peine une demi heure, nous avons l’impression d’etre a des annees lumiere du centre ville, dans un environnement totalement preserve. Plusieurs restaurants de poisson sont alignes sur le ponton ou accoste le ferry et l’endroit a l’air couru puisque la foule s’y presse. Nous regrettons de ne pas etre venus plus tot car de belles promenades sont en effet possibles, longeant toute la pointe autour de laquelle le village est construit. Helas, le dernier ferry pour le retour ne part pas tres tard, il nous faudra nous contenter d’un objectif moins ambitieux ! Nous traversons donc la petite ville pour monter sur la falaise qui la domine, donnant directement sur l’ocean Pacifique. Si le port est construit cote baie de Sydney, dans un endroit bien abrite, le spectacle est totalement different cote falaise. D’enormes vagues d’un bleu profond se brisent en ecumant sur les rochers, sculptes et erodes par la force des tempetes. Cette falaise etait autrefois totalement fortifiee, constituant l’avant poste des defenses de Sydney et permettant de proteger la ville de toute intrusion maritime puisqu’elle gardait le seul passage possible vers sa baie. Quelques vestiges sont encore visibles et des panneaux explicatifs evoquent les installations de l’epoque. Nous nous promenons le long de cette falaise, contemplant au loin la celebre plage de Manly, bordee de grands immeubles, de l’autre cote du bras d’ocean. Le ciel est redevenu bleu et le soleil tape dur sur cette lande desolee sans arbre, nous obligeant a ecourter la promenade pour nous refugier a l’ombre d’une terrasse de glacier.

De retour cote village, nous contemplons de gros nuages qui semblent s’etre amasses sur les gratte ciel de la ville au loin et se dirigent rapidement vers nous. La vue sur la baie est neanmoins superbe avec les silhouettes des gratte ciel du centre des affaires de Sydney et au loin le Harbour Bridge, ce qui contraste avec les petites barques etendues sur la plage tranquille. Decidement, cette ville et ses contrastes nous plaisent de plus en plus. Chasses par la pluie, nous n’avons plus de remords que le ferry reparte si tot et rentrons dans notre agreable quartier. Nous continuons notre cure de rattrapage cote cinema en allant voir "Notes on a scandal", encore une fois un excellent film dans un registre plus distrayant que celui d’hier, ouf. Nous nous sentons bien ici, la vie est agreable dans ce quartier vivant et a la decouverte des multiples facettes de Sydney. Finalement, nous allons regretter que notre sejour soit si court.

Jour précédent : Un autre Sydney Sommaire : Australie Jour suivant : Surfeurs et rouleaux

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP