accueil

on est partis


A l’ombre !

Mardi 24 Juillet, Ilha Grande

mardi 24 juillet 2007, par Laure


Thibaut est toujours transformé en crevette géante ce matin, nous supposons qu’il faut maintenant attendre que les plaques rouges se résorbent, étant donné que son état n’a pas l’air d’empirer et qu’il se sent bien. Le ciel gris et pluvieux ne nous dérange donc pas plus que ça, étant donné qu’il vaut mieux qu’il reste à l’abri du soleil et qu’il évite de se baigner. Reste juste à trouver de quoi s’occuper dans cette minuscule île, nous commençons à connaître par coeur les moindres ruelles du village.

Nous décidons de partir à la recherche des ruines du pénitencier de l’île, prétexte à une petite promenade dans la jungle. Nos pas nous amènent jusqu’à une petite plage, du côté de l’île que nous n’avions pas encore exploré. Le ciel reste désespéremment bouché, nous offrant juste l’occasion de quelques jolies photos d’eau verte et de bateaux dans la brume. Seuls quelques pans de mur subsistent du grand pénitencier construit sur l’île au début du XXe siècle et qui resta en fonction jusque dans les années 90, la jungle reprend petit à petit ses droits sur les constructions humaines. Nous longeons un ancien aqueduc, lui aussi caché dans la végétation, avant de redescendre vers le village.

Je profite de cette inactivité forcée pour tenter de mettre un peu à jour le site sur lequel le retard s’accumule mais la connexion internet est horriblement lente. Excédée par les plantages à répétition, je finis par abandonner, ce sera pour un autre jour. Le temps est franchement maussade maintenant et la pluie tombe à verse, nous décidons donc une fois de plus de changer de programme et d’abandonner les plages de la côte au profit de la montagne. Nous filerons donc directement à Rio demain, y ferons étape pour la nuit, puis partirons le lendemain vers Ouro Preto dans la région du Minas Gerais. Malgré la beauté des plages du sud du Brésil, j’en garderai finalement un souvenir mitigé, la pluie nous ayant souvent empêché d’en profiter pleinement. Dommage, car les paysages sont vraiment magnifiques sous le soleil mais nous avons eu l’impression de gâcher plusieurs journées à cause du mauvais temps.

Jour précédent : Les crevettes maudites Sommaire : Brésil Jour suivant : Une soirée à Rio

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP