accueil

on est partis


Retour en France ?

Mardi 20 Fevrier, Noumea

mardi 20 février 2007, par Laure


Nous avions prevu des notre depart d’utiliser notre passage a Noumea pour regler differents problemes et organiser la suite du voyage en profitant du fait d’etre (presque) en France. Afin de ne rien oublier des taches qui nous incombent je me fais une liste pense bete qui ressemble a un inventaire a la Prevert, melant divers achats, une visite au commissariat et chez le coiffeur, la vente de livre et le change des vatus malencontreusement oublies dans une poche... Je doute de la possibilite de boucler tout ca en une seule journee, vu la taille de la liste. Pourtant cela nous arrangerait bien car nous ne tenons pas a passer plusieurs jours ici occupes a des taches administratives, cela serait nettement plus interessant de partir a la decouverte de la Grande Terre.

Nous nous garons strategiquement au centre ville et partons accomplir nos diverses corvees dans un ordre aleatoire, lie principalement a la geographie de la ville et aux magasins devant lesquels nous tombons. Au debut, la quete est peu fructueuse : la boulangerie ou nous comptions nous offrir un bon pain au chocolat pour affronter la journee est fermee pendant tout notre sejour ici, l’agence Ada ou nous nous arretons ne loue pas de voitures en Nouvelle Zelande et les pharmacies n’ont pas le medicament dont je voulais renouveler le stock. Les choses ne s’arrangent pas quand nous sommes en plus confrontes a la grogne de certains commercants. Le libraire a qui j’ai deja vendu plusieurs livres d’occasion lors de nos precedents sejours refuse cette fois ci de me les acheter, ralant qu’il n’a toujours pas vendu celui qu’il m’a pris la derniere fois, comme si c’etait ma faute ! Quant aux pharmaciennes et aux banquiers, ils nous regardent les yeux ronds et tout autant interloques et ennuyes par notre requete, que ce soit pour trouver mon medicament ou pour changer nos vatus (la Nouvelle Caledonie est quand meme le pays le plus proche du Vanuatu !). Nous avions oublie cette mauvaise humeur chronique, quand meme assez typique de la France si l’on en croit les grands sourires recoltes un peu partout en Asie, et trouvons cela un peu pesant.

Heureusement, nous tombons par hasard sur un drole de personnage qui va nous remonter le moral. Ce bouquiniste installe a Noumea depuis pres de 8 ans nous accueille avec le sourire, tout heureux de discuter un peu avec nous. Nous parlons quelques temps de la vie en Nouvelle Caledonie et de nos voyages respectifs, tandis que je fouille le stock impressionnant de livres. Cela fait vraiment du bien de tomber sur quelqu’un content de faire son travail et chaleureux, changeant ainsi de la morosite ambiante. Noumea a beau etre magnifique, c’est quand meme une toute petite ville enfermee dans ses habitudes et tournant un peu en cercle ferme. En presque 2 ans depuis mon premier sejour, pas une boutique ou un commercant n’a change, tout est toujours a sa place, immuable. Ce cote provincial et isole doit etre un peu pesant a la longue. Nous avons decidement bien fait d’entrer chez notre ami bouquiniste puisqu’il resoud aussi mon probleme de coiffeur, m’accompagnant jusqu’a sa coiffeuse attitree qui du coup m’accueille en me faisant la bise, pensant que nous sommes des amis du monsieur ! Enfin une vraie coupe de cheveux apres plus de 6 mois de voyage dont les deux derniers a supporter des cheveux qui ne ressemblaient plus a rien, voila qui est futile mais me fait du bien au moral.

L’apres midi sera finalement plus efficace puisque apres bien des tours et detours aux quatre coins de la ville notre liste se vide enfin peu a peu. Nous avons les bras charges de sacs, medicaments renouveles, produit a lentilles, livres, magazines en francais (le luxe) et meme un petit plaisir, le dernier CD de Eiffel pour agrementer nos futurs trajets en voiture. Nous avons enfin reussi a nous debarasser de notre monnaie dont personne ne voulait et avons reserve une voiture sur Internet pour la Nouvelle Zelande faute de trouver une agence pour le faire. Nous avons garde ce que nous pensons etre le plus complique pour la fin : une visite au commissariat pour tenter de faire une procuration pour les elections a venir. Nous n’y croyons pas vraiment puisque nous nous etions renseignes avant de partir et n’avions obtenu que des reponses negatives : pas possible d’etablir la procuration un an a l’avance, il nous faudrait la faire plus tard tout en sachant que les consulats habilites a les delivrer ne sont normalement competents que pour les Francais residant officiellement a l’etranger et non les sans adresse fixe comme nous... Bref, c’est bien parce que nous tenons a voter que nous tentons notre derniere chance a Noumea, seul territoire francais croise en 12 mois. Et la, miracle, nous sommes accueillis par une policiere souriante et sympathique (si, si, halte aux prejuges) qui nous explique qu’il n’y a aucun probleme pour etablir une procuration, il nous suffit de revenir avec une photocopie de nos passeports. Nous n’y croyons pas, comme quoi il aura fallu aller au bout du monde pour que quelqu’un s’interesse a notre cas...

Apres cette heureuse nouvelle inesperee, nous sommes finalement satisfaits de notre journee, tout est quasi boucle. Nous avons un peu eu l’impression d’etre de retour dans notre routine francaise, avec l’habituelle liste de courses et problemes a regler quotidiennement et on ne peut pas dire que cela nous ait vraiment rejoui. Demain cela fera 6 mois tout rond que nous voyageons et, apparemment, nous ne sommes pas encore prets pour le retour, nous sentant tellement plus libres dans notre vie de voyageurs malgre les quelques contraintes et la fatigue parfois. Mais bon, une journee de taches administratives et de courses en 6 mois, on devrait pouvoir supporter ! Nous nous offrons une petite recompense en allant au cinema voir "Ne le dis a personne" mais en sortons un peu decus, jamais vu un scenario aussi previsible meme si la mise en scene et les acteurs sont plutot bons.

Jour précédent : Coin coin Sommaire : Nouvelle Calédonie Jour suivant : Camping vue mer

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP