accueil

on est partis


Accueil du site > Carnets de voyage > Vélo > De Toulouse à ??? > J5 : La Réole - Puisseguin

J5 : La Réole - Puisseguin

Jeudi 19 juin

vendredi 27 juin 2014, par Laure


71,7 km - 4h59 - moyenne : 14,4 km/h

Météo du jour : grand beau temps et plus chaud

Grâce à notre journée de pause, on arrive presque à partir tôt... c’est à dire 10h, ce qui tombe bien puisqu’il s’agit de l’heure d’ouverture du magasin de canelés qui avait fermé trop tôt hier et où on fait quelques provisions. La montée commence dès la sortie du village mais la route est jolie et calme avec peu de circulation donc ça va. Nous atteignons rapidement le plateau de l’entre deux mers, qui contrairement à son nom est en fait bien vallonné. Une petite pause à Castelmoron d’Albret, le village chouchou de la propriétaire de notre chambre d’hôte effectivement très mignon et calme... et où on trouve même une vraie chocolaterie (c’est la journée gourmandise). Nous alternons montées et descentes dans le vignoble, avec pas mal d’arbres pour nous faire de l’ombre, ouf. Le paysage est très joli et la carte de l’office de tourisme bien pratique pour emprunter les petites routes sans se perdre.

Après une pause dejeuner bien au frais au bord d’un lac équipé pour le pique nique, nous continuons notre traversée du vignoble avant la dernière grande descente vers la Dordogne. Jolis paysages bucoliques, dommage de ne pas la suivre plus longtemps (ça c’était l’itinéraire bis vers Cahors mais nous avons choisi l’océan). L’arrivée vers St Emilion est beaucoup moins sympathique : il fait chaud, il y a des voitures et camions en continu sur notre departementale et nous nous demandons comment diable on peut produire un grand cru avec des vignes encerclées par les pots d’echappement ! Le village ne nous convaint pas plus : ça a dû être joli un jour mais c’est maintenant un vrai Disneyland pour touristes etrangers fan de vin. Les chateaux alentour rivalisent de mauvais gout avec noms pompeux et moults cygnes et lions de marbre, ça en devient amusant. Heureusement il suffit de s’éloigner un peu pour retrouver un beau vignoble dans la jolie lumière du soir mais aussi des alternances de montées et descentes bien rudes pour nos - mes - pauvres jambes fatiguées.

JPG - 969.3 ko
Ce n’est pas encore St Emilion mais les vignobles de l’Entre deux mers sont bien jolis sous le soleil levant. Ils sont aussi bien vallonnés et nos mollets s’en souviennent encore.
JPG - 992.5 ko
Baloo veille sur notre casse croûte du midi... mais est-ce bien prudent ?
JPG - 1.2 Mo
Une pause rafraichissante dans l’adorable petit village médiéval de Castelmoron d’Albret, recommandé par la propriétaire de notre chambre d’hôtes. Mais chut n’y allez pas, trop de touristes nuiraient sans doute à la sérénité ambiante
JPG - 933.1 ko
Une drôle de fleur Ursus Poilibus pousse dans cette région
JPG - 974.5 ko
Baloo semble développer une obsession ppur les lavoirs. Serait-ce le signe qu’il a besoin d’un bon bain ?
JPG - 1 Mo
Miam ! (notez qu’on n’est pas passés dans le bordelais sans prendre quelques provisions pour la route)
JPG - 918.9 ko
Pause dejeûner à Blassimont dans un beau parc avec plage de sable blanc. C’est pour nous faire croire qu’on est déja arrivés à l’océan ?
JPG - 925.1 ko
On change de rivière : cette fois c’est la Dordogne qu’on traverse et ses eaux sont nettement plus bleues que celles de la Garonne.
JPG - 971.2 ko
St Emilion c’est très joli mais en photo seulement. Pour le reste le village est transformé en Disneyland pour touristes, les châteaux rivalisent de mauvais goût dans la déco et les vignobles sont envahis par une circulation infernale. Rendez-nous l’Entre 2 mers et ses vallons paisibles !
JPG - 1.2 Mo
La dernière montée a failli m’être fatale : il est 19h, on cherche toujours notre chambre d’hôtes perdue au milieu de nulle part en suivant l’itinéraire du GPS sans avoir la moindre idée de s’il nous mènera à destination. Il n’y a rien à part des vignes et des châteaux (ou des châteaux et des vignes) et en plus ça mooonnnnteee !!! (pour la petite histoire la chambre d’hotes était en fait juste derrière le château que l’on voit au loin sur la photo... c’était donc bien la derniere montée !)
Jour précédent : J4 : La Reole Sommaire : De Toulouse à ??? Jour suivant : J6 : Puisseguin - Blaye

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP