accueil

on est partis


Accueil du site > Carnets de voyage > Chine > Encore un superbe palais

Encore un superbe palais

Mardi 7 Novembre, Pekin

mardi 7 novembre 2006, par Laure


Alors qu’il nous semblait avoir enormement de temps a Pekin, voire meme que nous avions peur de nous y ennuyer, nous voyons deja arriver la fin de notre sejour et il nous reste plein de choses a visiter. Par consequent, le programme devient plus charge et nous enchainons les visites de monuments censes etre incontournables. Parmi ceux-ci, le Palais d’ete, qui pourtant ne m’inspire pas plus que ca. Il s’agit d’un parc abritant plusieurs palais et jardins, qui servait comme son nom l’indique de residence aux empereurs l’ete ou quand ils avaient envie de se reposer loin de la ville. Comme il est situe loin de la ville, j’ai un peu la flemme de m’y rendre et craint de m’y ennuyer car nous commencons a avoir vu de nombreux palais et temples. Pourtant, cette visite se revelera finalement une de celles qui m’a le plus enchantee a Pekin, plus meme que la Cite Interdite ou je revais pourtant d’aller.

Apres un long trajet en bus, nous atteignons ce qui devait etre la campagne au temps des empereurs et qui se revele aujourd’hui la lointaine banlieue de Pekin avec son cortege d’immeubles modernes plutot moches et de voies rapides. Nous nous demandons bien ou nous allons trouver un parc dans tout ca mais heureusement nous avions bien etudie notre plan de bus chinois et arrivons a bon port. Passe les bus de touristes et les rabatteurs, nous franchissons la porte du palais et penetrons dans un autre monde. Nous sommes dans un immense parc abritant un non moins immense lac sur les rives duquel sont construits les differents palais. Nous flanons sur la rive du lac, devant la photo souvenir favorite des chinois, l’ile situee en son milieu et reliee a la berge par un pont aux 17 arches. Dans la legere brume, la vision du pont au loin est fantomatique et, avec les differents pavillons se refletant dans l’eau, le paysage est reellement magnifique. Nous visitons les differents palais, nous delectant de leurs noms chinois : Palais des Vagues de Jade, Pavillon pour ecouter le chant du Rossignol, Pavillon des Fragances bouddhiques... certains ont meme ete renommes plusieurs fois au gre des gouts et des occupations des empereurs. Leur architecture est typiquement chinoise : toits recourbes aux tuiles vernissees garnis de dragons, harmonie des rouges bleus et verts vifs, portes circulaires et surelevees pour empecher les mauvais esprits d’entrer.

JPG - 21.4 ko
Scene d’opera reservee a l’imperatrice

Au fur et a mesure de la promenade, nous sommes sideres par la megalomanie des empereurs de l’epoque et surtout de l’imperatrice Cixi, une des dernieres regentes de l’empire chinois qui depensa une fortune a faire du Palais d’ete une residence a son gout. Parmi ses realisations, on trouve une scene d’opera complete avec 2 etages differents permettant de voir 2 spectacles a la fois (si le premier est mauvais ?), coulisses et accessoires de scene. Un petit spectacle de musique et d’acrobaties y est presente et nous aide a rentrer dans l’ambiance. Elle fit aussi transformer un pavillon de marbre pose sur le lac en pseudo bateau a aubes, modifiant l’architecture et lui adjoignant des sortes de roues pour que l’illusion soit parfaite.

JPG - 23.9 ko
Une rue pour le plaisir de l’imperatrice

Et enfin, puisque les empereurs ne pouvaient se promener incognito et tranquilles dans les rues chinoises, elle reconstitua une rue complete de la ville de Suzhou en Chine du Sud, celebre pour ses canaux et jardins. Cette rue est bien cachee au fond du parc et nous errons un peu pour la trouver mais une fois devant, nous restons bouche bee. La riviere qui coule ici a ete detournee pour former un canal, surmonte d’un joli petit pont et, sur les deux berges, des boutiques d’artisans et quelques cafes ont ete reconstitues. On se croirait pour de bon dans une autre ville, certes un peu artificielle mais bien loin de Pekin et de la Chine du Nord.

JPG - 27.3 ko
On se protege des intemperies

Le Palais d’Ete est immense et abrite encore bien d’autres merveilles, notamment une merveilleuse pagode servant de temple bouddhiste et dominant le lac, perchee sur une colline. Du sommet la vue est magnifique et, a part un vague bruit de voitures au loin et quelques traces de la pollution qui enveloppe la ville, nous n’avons plus du tout l’impression d’etre dans la capitale de la Chine. Nous revenons par l’immense galerie couverte qui longe le bord du lac et permettait a leurs majestes les empereurs de ne pas se mouiller ou souffrir du soleil pour aller d’un batiment a l’autre. Il nous reste encore quelques pavillons transformes en musees a visiter rapidement avant que l’heure de la fermeture ne nous contraigne a rebrousser chemin, de toute maniere apres une journee passee a nous promener dans cet immense parc, nos jambes n’en peuvent plus. Finalement, le hasard a bien fait les choses car en repoussant cette visite de jour en jour nous avons garde le meilleur pour la fin.

JPG - 21.3 ko
Pavillon - bateau
Jour précédent : Souvenirs Sommaire : Chine Jour suivant : Tour pittoresque

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP