accueil

on est partis


Bilan Thaïlande

jeudi 28 juin 2007, par Laure


Un pays qu’on a : beaucoup aimé

Les + : le confort et la facilité à voyager ; la gentillesse et le sourire des thaïlandais (ce n’est pas une légende !) ; la délicieuse cuisine ; la beauté des temples ; la diversité des paysages dans un pays pas si grand

Les - : l’exploitation touristique parfois excessive ; la mentalité de certains touristes qui se comportent en colonisateurs ; un pays parfois "trop" moderne qui manque un peu de pittoresque ; le bétonnage des îles

Les endroits qu’on a préférés : les temples de Sukhotaï ; la nonchalance de Chiang Maï ; la diversité de Bangkok

Les endroits qui nous ont déçus : Koh Tao, trop urbanisée et envahie de touristes (mais quand même bien agréable à vivre)

On y retournera pour : prendre le temps de visiter correctement Bangkok ; flâner dans l’I-San ; découvrir des îles (peut être) encore sauvages plus au sud ; continuer l’exploration des temples ou faire une pause plage

C’est un pays pour : ceux qui partent pour la première fois en Asie ; ceux qui veulent tout voir en peu de temps ; les amateurs de temple ou de culture bouddhiste ; les gourmands ; les fauchés qui aiment bien le confort ; les familles

Ce n’est pas un pays pour : ceux qui sont allergiques au tourisme ou qui veulent vivre une vraie aventure

Notre avis : Dernier pays à notre programme en Asie, la Thaïlande a été un peu sacrifiée au profit de séjours plus longs dans les pays voisins. Et puis, il est tellement facile d’y voyager au départ de la France que nous nous sommes promis d’y retourner. Il faut dire que c’est un pays facile à vivre avec des infrastructures modernes et conçues pour les touristes, rendant le voyage simple et agréable. Acheter un billet de train pour traverser la moitié de la Thaïlande au départ d’une toute petite ville à la frontière laotienne, pas de problème (ah si la SNCF lisait ces lignes...) ; trouver un transport pour rentrer d’une excursion au camp d’éléphant tout proche surtout fréquenté par les bus affrétés par des groupes, pas de problème non plus (on arrête un tuk tuk sur la route) ; se loger en débarquant à l’impromptu sur une petite île en pleine haute saison, toujours pas de problème ! Bref, les 3 semaines passées ici furent reposantes après la complexité d’un voyage en Chine, les tracasseries indonésiennes ou le confort rudimentaire du Laos.
Et puis, l’essentiel c’est aussi l’accueil des Thaïlandais : malgré les hordes de touristes qui déferlent sur le pays chaque année, nous avons été reçus partout avec beaucoup de gentillesse, des sourires et surtout sans aucune volonté de nous arnaquer (à part bien sûr de manière exceptionnelle dans les endroits pièges à touristes mais ça c’est de bonne guerre). Ca fait du bien parfois de pouvoir prendre un transport ou payer une excursion sans avoir à négocier pendant des heures.
La contrepartie de ce confort de voyage c’est peut être la modernité du pays ou son mode de vie plus occidentalisé que ses voisins. Les épiceries 7/11 ont envahi les villages les plus reculés, les transports sont modernes et efficaces, les centres villes ressemblent à chez nous. Moins de dépaysement donc, mais encore tellement de choses à voir que l’on ne s’ennuie pas.
Et puis dernier défaut, les îles si réputées de la Thaïlande pour leur côté paradis du bout du monde nous ont semblé affreusement bétonnées après nos robinsonnades malaisiennes. Pas le moindre bout de côte sans bungalow ou restaurant, des coraux à moitié morts, assez peu de poissons, Koh Tao "paradis de la plongée" était finalement un peu décevante même si la vie y est bien agréable. Sans doute faut-il aller encore plus loin vers des rivages moins connus... faute de temps ce sera pour une prochaine fois !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP